Liste des animations

Natchipoy

Natchipoÿ est la contraction fantasque de « Naiçut elh Puei » (« nés au Puy » en occitan). C’est donc au Puy-en-Velay qu’est né le groupe.

L’originalité du groupe tient essentiellement en la présence de hautbois traditionnels catalans qui donnent une énergie et une puissance sans égale à ces musiques. Natchipoÿ arrange à la sauce vellave le répertoire traditionnel du Massif Central et les compositions actuelles pour vous donner envie de danser ! Tout simplement !

Ménestrandie

Cet ensemble fondé il y a une vingtaine d’année à Aix en Provence sous l’égide d’Yves Esquieu s’est étoffé cette année avec des musiciens de notre région. L’utilisation d’instruments anciens, telle la viole de gambe va faire revivre les concerts donnés à l’époque dans les belles demeures de Viviers. 



Les lansquenets sont des mercenaires de la période de la Renaissance qui offrent leurs services aux seigneurs.

Lothringen Landsknecht est une association de reconstitution historique, représentant une troupe de lansquenets de Lorraine. Ils vont nous faire revivre la vie de camps des soldats, ainsi que le rôle des femmes et enfants dans leur campement qui sera placé dans les jardins de la Mairie.

En plus, ils vous nous faire profiter de

  • Démonstrations et explications des manœuvres et des équipements.
  • Démonstrations du tir à l'arquebuse
  • Explications sur l'habit et la mode de l'époque, habillage des nobles et des personnes communes.
  • Harnachement du chevalier du 16ème siècle

LothringeN Landsknecht



ACADÉMIE AMHE

L’art martial d'un maître d'armes à la fin du XVe siècle

Filippo Vadi est un maître d’armes italien de la fin du Moyen Âge. Il est célèbre principalement grâce à son traité d’armes, De Arte gladiatoria dimicandi, composé entre 1482 et 1487. Dédicacé au duc d’Urbino Guidobaldo da Montefeltro, son contenu présente un fort caractère médiéval et aristocratique. Mais il s’inscrit aussi, par sa forme, dans la recherche de nouveauté, offrant ainsi une transition vers les savoirs martiaux de la Renaissance.

La vie de ce maître d’armes, ainsi que ses écrits, servent de fil conducteur aux démonstrations d’un répertoire technique d’une tradition martiale tardo-médiévale. Le public y découvre que les armes employées durant cette période sont nombreuses, tout autant que sont multiples les contextes d’affrontement. Avec les explications apportées, c’est une partie oubliée de l’héritage culturel européen qui réapparaît. Ainsi, un autre regard est proposé sur nos arts martiaux, ce qui contraste avec les clichés véhiculés par le cinéma ou offre une remise en perspective face aux formes asiatiques.

 

Armes présentées :

  • Lutte et dague (défense personnelle) 
  • Épée à deux mains (duel) 
  • Épée en armure, hache noble… (pas d’armes)

 

L’escrime sportive au xvie siècle

Dès le XIIe siècle en Occident, il est mentionnée des formes d’escrime non-militaire, « pour le jeu » ou « pour le souffle ». Celles-ci se développent particulièrement à la fin du Moyen Âge et à la Renaissance sous l’influence de la bourgeoisie, qui y voient non seulement la possibilité de pratiquer un activité « sportive » à l’imitation de la noblesse, mais aussi un moyen de se former et de se préparer à la défense des villes en cas de conflits. Cette double fonction de l’escrime sportive ne la quittera pas jusqu’à l’époque contemporaine, ce qui explique que les principales armes employées sont avant tout des armes didactiques : l’épée de côté, maniée seule ou avec la bocle, la targe, la rondache ou le pavois, l’épée longue ou encore la pertuisane.

Ce panel d’armes permet d’offrir aux spectateurs des démonstrations de combat variées, mettant en avant une richesse technique généralement insoupçonnée. Au-delà de ces aspects, les explications fournies se portent sur les conventions et les règles des combats ludiques historiques, où l’efficacité est recherchée autant que le beau geste. Nos formes sportives modernes, bien que différentes, en sont les héritières directes. Une nouvelle fois, cette démonstration est l’occasion de porter un autre regard sur nos arts martiaux, lesquels font parties de nos traditions culturelles.

 

Armes présentées :

  • Épée de côté
  • Épée-bocle ou épée-rondache
  • Épée longue 
  • Pertuisane


Les Arlempdais de Castrum Novum

En 2017, ils étaient les gardes vivarois, en 2019, ils sont devenus indigents. 

Les miséreux de Castrum Novum, la ville se trouvant de l’autre côté du fleuve se déplaceront en nombre pour coloniser notre village des gueux. 

Carole CHANEAC Conteuse

Une des  ambitions de la Renaissance était de restituer les mythes antique dans tous ses aspects. Pour vous familiariser avec l’antiquité, cette conteuse vivaroise, va donc vous faire découvrir les quatre mythes qui sont représentés dans la Salle à l'italienne de la Mairie de Viviers, soit  Junon, Neptune, Vulcain et Cérès (Cybèle).



Association La Piedtailhe

L'association la Pietailhe est une troupe militaire qui pose son important campement Renaissance dans les jardins de la Mairie. Pendant toute la durée de la fête, ils vivront exactement comme au 16ème siècle. Ils partageront leurs savoir faire liés à la guerre, la cartographie, le facteur d'arc et l'hygiène...

Dans les rues anciennes de Viviers ainsi que sur la scène de Châteauvieux, ils vont combattre d'autres troupes ainsi que nous faire des démonstrations de l'utilisation de pièces à feu : pierrier, veuglaire, bouches à feu, arquebuses 



La Chevauchée des Lices

De petits chevaux en bois et à roulettes attendent en piaffant nos petits seigneurs pour faire une belle promenade. Ces fiers destriers seront placés à côté de la Mairie. 

Bourreaux Ciné costumes

Dans une cave de la ville ancienne, trois bourreaux vous feront découvrir le matériel de supplice et les divers modes d’exécutions utilisés aux temps jadis. 

Les tables d’écartèlement, les cages en fer où l’on enfermait les sorcières, le pilori, le carcan et les outils de supplices n’auront plus aucun secret pour vous.

Aux trois clefs

Gean le fustier, ébéniste va vous présenter le montage de meubles comme il se faisait jadis au XVIème siècle. Grâce aux recherches qu’il a entreprises, il vous enchantera en vous racontant l’histoire de chaque objet. Son épouse Ermeline vous donnera toutes les explications depuis la tonte du mouton jusqu'à la fabrication de pièces tissées pour confectionner vos vêtements.    



Chorale Contretemps

Depuis la dernière Fête Renaissance en 2017, cette chorale qui a été fondée il y a plus de trente ans à Viviers a mis à son répertoire les chants Renaissance. Cette année en vue de la nouvelle déambulation, ledit répertoire s’est encore enrichi de chants ottomans. La cinquantaine de choristes vous emmènera dans le XVIème de la France et de l’Orient 



LE PASSAGE À VIVIERS DE BARBEROUSSE, AMBASSADEUR DE SOLIMAN LE MAGNIFIQUE EN ROUTE POUR LE PUY EN VELAY

La déambulation « l’Ambassade de Soliman le magnifique » illustrera le passage en juillet 1533  des représentants de Barberousse qui en était l’Ambassadeur. En route pour le Puy en Velay où ils vont être reçus par le Roi de France François 1er , cette Ambassade a pu passer par Viviers.

Le cortège descendra en musique la Grand rue pour arriver devant la Maison des Chevaliers où ils seront reçus par les Consuls de Viviers. Là se dérouleront la présentation des personnages et ils présenteront les raisons de leur voyage avec les échanges protocolaires : chants, musiques et combat de cavaliers clôtureront la cérémonie.  

Le chevalier de Saint-Alban ou le destin d’un vivarois

Ce spectacle-déambulation est une évocation de la vie d’un personnage majeur de Viviers au XVIe siècle, Noël Albert, sire de Saint-Alban : les moments heureux (avec musiques, chants, poésie), les guerres de Religion (évocation des destructions dans Viviers, de la dureté des temps, de l’exécution de Noël Albert), la Maison des Chevaliers dont les sculptures ont été commandées par Noël Albert. Ce spectacle itinérant est l’occasion de découvrir Viviers, les ruelles, des cours privées, le quartier de la cathédrale, la Maison des Chevaliers.



Montelisio Salto

Costumes de la Renaissance

Dame Guillemette de Brocartine vous fera découvrir les atours des belles dames et beaux messieurs, mais aussi des bourgeois et villageois.

Les étoffes utilisées telles que chanvre, lin, coton, laine, satin, velours, soie, taffetas, damas, brocart, lampas et brocatelle en camaïeux ou contrastés.

Les différentes pièces des vêtements féminins : chemise, bas, guimpe, fraise, corps piqué, vertugadin, aiguillettes, jupe, robe.

Les différentes pièces des vêtements masculins : chemise, pourpoint, haut-de-chausse, bas-de-chausse, cape, manteau, collants, bottes et chaussures.

Les accessoires : mouchoir, coiffe, chapeau, toque, gants, bijoux…

Des ouvrages illustrés complèteront la présentation de cette garde-robe.

Démonstration de danse historique

C’est en 2009 que la Compagnie de Danse Historique Montilisio Salto a été créée. La troupe, composée de 19 danseurs, propose au public un éventail de danses allant de l’époque médiévale jusqu’à la Révolution française. Elle est dirigée par un maître de ballet, issu de la danse classique et spécialisé dans les danses historiques. En ce qui concerne la Fête Renaissance de Viviers, 12 danseurs présenteront des chorégraphies issues de manuels italiens, français et anglais, datés de 1460 à 1600. Ces danses seront proposées au public au campement de la troupe place de la République, près des tentes de nos apothicaires et de celle de notre spécialiste du costume Renaissance. Une des particularités de la compagnie est d’inviter les spectateurs à les rejoindre afin qu’ils découvrent quelques danses simples  en toute convivialité    

Apothicaires

Philibert de Clysterus (Phiphi, pour les intimes) est un apothicaire patenté. Vous ne pourrez vous passer de lui tant ses connaissances sont immenses en matière médicale. Aidé par Dame Adélaïde de Scorbut, sa fidèle assistante, il vous prodiguera oreilles de chats pour guérir vos panaris, crottes de chiens pour soigner vos coliques, verre d’urine d’homme 2 à 3 fois par jour pour vos vapeurs hystériques, eau de mouche pour apaiser vos yeux, sans oublier ses pansements à base de toile d’araignée !!!

Plus de 150 remèdes issus de substances végétales, minérales, animales ou humaines vous seront présentés dans ses deux tentes-échoppes. Son coffret de chirurgie vous promet également de bien douloureux moments.



lanceurs de drapeaux du Palio d’Asti A.S.T.A.

Le groupe officiel de lanceurs de drapeaux du Palio d’Asti A.S.T.A. a été fondé en 1968, suite à la reprise de la course historique Palio en 1967 et qui a été présentée pour la première fois au public de la ville d’ Asti en Avril 1969.

En 1970, le Conseil du PALIO, présidé par le maire, a conféré le titre prestigieux de « lanceurs de drapeaux de l'Asti Palio ». Le groupe, représentant le Palio devient la "carte de visite" officielle en Italie et dans le monde. Le spectacle proposé est lié à la tradition d'Asti du jeu avec les drapeaux dans ses expressions historiques et sportives déjà mentionnées dans les documents officiels de 1275.

Les costumes sont la reproduction fidèle de ceux de l’origine et les drapeaux portent les couleurs de tous les villages, les quartiers et les municipalités qui concourent au Palio. Le groupe se compose de 80 athlètes environ et de musiciens (tambourins et trompettistes) qui jouent dans un spectacle avec une variété de performances extraordinaires pour une durée qui peut aller de 30 à 60 minutes. 

Depuis près de 50 ans, des investissements ont été réalisés dans de nombreuses activités telles que les grands événements folkloriques, les commémorations historiques et la participation à des émissions de télévision aussi bien en Italie qu’à l'étranger.

 

Le groupe A.S.T.A. a joué dans plusieurs nations du monde : France, Espagne, Angleterre, Allemagne, Suisse, Autriche, Hongrie, République tchèque, Bulgarie, l'Irlande, Ecosse, Suède, Portugal, Belgique, États- Unis (New York, Miami, Atlanta), Japon (Tokyo, Osaka, Kyoto) en remportant toujours un grand succès, une appréciation chaleureuse couronnées par des importants prix publics, comme par exemple pour un cas spécifique, le prix "Masque d’argent" pour mérites touristiques. L'engagement de l'A.S.T.A. a produit des résultats significatifs et grâce à son expérience est née une véritable école nommée «Asti école» de lanceurs de drapeaux qui regroupe les lanceurs de drapeaux de différents quartiers. 



Matthias Duval

Un jongleur c’est beau, un échassier c’est impressionnant, un aboyeur c’est déroutant. Matthias Duval fait tout à la fois, et c’est spectaculaire. Surtout ne le ratez pas, vous aurez la chance de le rencontrer dans les rues de Viviers.

Elyane Réjony, poète et auteure

Elyane Rejony nous propose une lecture d'auteurs de la Renaissance : Ronsard, Du Bellay, Clément Marot, Montaigne, Rabelais, Louise Labé et bien sûr Marie de Romieu, poète vivaroise.

Elle va aussi évoquer la Renaissance en Europe, à travers des extraits de  Shakespeare, Léonard de Vinci et Cervantès.

Souffle de verre

Le souffleur de verre remontera le temps pour montrer son savoir faire aux petits et grands.

L'antre du souffleur, regorge d'objets des arts de la table, et pour l'élégance de ces dames, la fileuse de verre éblouira ses hôtes de bijoux avec des perles de verre aux motifs et aspects d'époque !!



Affres d’Adonaï

Il faut remonter en l’an 1515 peu après la bataille de Marignan sous le règne de François 1er. Celui-ci offrit au Cardinal Antoine Duprat son plus proche conseillé, en récompense de ses bons et loyaux services, une troupe constituée de mercenaires venant des pays Germaniques et autres contrées. Soldats de tous corps d’armée (fantassins, épéistes, artilleurs et j’en passe) et notamment les fameux lansquenets.

Ceux–ci déposèrent leur ancienne bannière pour se rallier à celle des affres d’Adonaï (les terreurs divines).

Leurs couleurs représentent le blanc pour la pureté du divin qui s’oppose au noir qui représente le soldat sur terre donc le bien et le mal.

Arboré des clés papale représentent le clergé par la personne du Cardinal surmonté d’une épée ensanglantée qui représente ses défenseurs.

Symbolisé par un animal mythique le griffon qui représente la force, la noblesse d’âme et de droiture ainsi que le courage dans le combat.

Ceux qui signifie que en se ralliant sous une bannière noble ils se rachetèrent une ligne de conduite « lorsque le contrat est signé il ne se rompt pas » 



La Conteuse Alexandra Ré

Alexandra Ré, est formée au théâtre mais elle est tombée dans la marmite des contes il y a maintenant presque 20 ans !  Elle raconte des histoires pour tous les publics. Car le conte, art ancestral, parle aux petits comme aux grands... Alexandra connait bien Viviers où elle a organisé avec l'équipe de l'Hippocampe Théâtre, pendant presque une décennie, le Festival des histoires courtes. Elle a également promené ses contes à travers le centre ancien, lors de balades contées estivales. C'est avec grand plaisir qu'elle retrouvera les belles pierres et l'atmosphère unique du quartier de la cathédrale pour vous offrir un "bouquet de contes" confectionné sur mesure pour résonner avec les lieux. 

 

Spectacle de contes tout public à partir de 6 ans.